It looks like you are using an older version of Internet Explorer which is not supported. We advise that you update your browser to the latest version of Microsoft Edge, or consider using other browsers such as Chrome, Firefox or Safari.

Douleurs

« Docteur, j’ai mal dans le bas du dos, ça me réveille la nuit ». Considérées comme les maux du siècle, les douleurs articulaires notamment dorsales sont un motif de consultation extrêmement fréquent, qui tourne parfois au casse-tête pour le médecin. Comment bien caractériser ces douleurs ? Sont-elles d’origine mécanique ou d’origine inflammatoire ? Quels sont les signes qui ne trompent pas et qui permettent de les différencier ?

Les rhumatismes inflammatoires du dos touchent essentiellement les articulations des vertèbres et l’articulation entre la colonne vertébrale et le bassin. Ils se caractérisent par des douleurs qui se distinguent de celles causées par les lombalgies communes, l'arthrose ou les rhumatismes dégénératifs affectant les personnes âgées qui sont d’origine mécanique.

Qu’est-ce qu’une douleur articulaire inflammatoire?

Inflammatoire, un adjectif pouvant susciter une forme d’appréhension. 
Les douleurs rhumatismales inflammatoires sont des douleurs :

- Présentes lors du repos.
- Diminuant et/ou disparaissant en bougeant ou en marchant.
- Peu impactées par les changements de position.
- Au réveil le matin ou après un repos prolongé, les articulations nécessitent un certain temps pour s'assouplir. Cette raideur articulaire au réveil peut durer plus de 15 minutes.
- Pouvant causer des réveils nocturnes.
- Pouvant s'accompagner d'une augmentation des marqueurs biologiques de l'inflammation.

Soyez rassuré(e), la pratique des activités, même sportives, n’augmente pas les douleurs rhumatismales inflammatoires chroniques. N’hésitez pas à parler de la pratique d’un sport avec votre médecin traitant.

Qu’est-ce qu’une douleur articulaire mécanique ?

Contrairement à la douleur rhumatismale inflammatoire qui se met en sourdine lorsque vous bougez et qui s’active durant la nuit, la douleur articulaire mécanique est une douleur :

- Apparaissant avec la mise en mouvement.
- Soulagée ou atténuée avec le repos. 

En cas de douleur mécanique, le médecin traitant ne prescrira pas forcément une prise de sang pour mesurer les marqueurs de l’inflammation, sauf si lors de son examen il a des doutes sur la nature du rhumatisme.
Les douleurs mécaniques pourraient être déclenchées par :

- La position debout prolongée.
- La position assise prolongée.
- Le port de charges lourdes.
- La marche.

Les douleurs mécaniques occasionnées par l’arthrose ou les lombalgies ne réveillent pas la nuit si le patient a trouvé une position confortable dans son lit.

Douleurs_black_box

TESTEZ VOS CONNAISSANCES

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour déterminer la cause précise de votre mal de dos. Saurez-vous reconnaitre parmi les 7 situations courantes, évoquées dans notre quiz, l’origine probable de la douleur dorsale (inflammatoire ou mécanique) ?

Curated Tags
Consultation

Mes consultations médicales: conseils et astuces

Maux de dos: découvrez nos conseils et astuces pour bien préparer votre prochaine consultation avec votre médecin généraliste
 

Retentissement_635x290

Spondyloarthrite axiale : des conséquences sur mon corps

Cette pathologie ne touche pas uniquement la colonne vertébrale et le bassin. Découvrez d'autres parties du corps pouvant être concernées.

Back Pain

Symptômes évocateurs de la Spondyloarthrite axiale

Douleurs au bas du dos, fatigue, réveil nocturne ... Découvrez dans cet article d'autres symptômes évocateurs de la Spondyloarthrite axiale.