It looks like you are using an older version of Internet Explorer which is not supported. We advise that you update your browser to the latest version of Microsoft Edge, or consider using other browsers such as Chrome, Firefox or Safari.

Bottom of hero banner
imag1

« Sous la douche, je ne pouvais pas atteindre mes pieds ! »

J’ai été diagnostiqué à l’adolescence. À l’époque, je vivais dans mon appartement d’étudiant et n’avais pas de petite amie.

Je me sentais enfermé, immobile, statique… C’est vrai que je sortais peu car je n’étais pas à l’aise en société. J’avais peur que les gens se rendent compte que j’étais malade ou que je ne marchais pas bien, par exemple. Je ne pouvais même pas courir… J’avais honte. Je me sentais vulnérable.

Je me souviens de situations marquantes… Me laver sous la douche était difficile : je ne pouvais pas atteindre mes pieds ! C’était frustrant et énervant, je ne pouvais quand même pas accepter ça…

Ma spondyloarthrite m’a toujours donné l’impression d’un poids énorme sur moi, me sentir vieux avant l’heure.

MAINTENANT QUE LES SYMPTÔMES DE MA MALADIE
SONT CONTRÔLÉS…

« Je ressens beaucoup plus de légèreté ! »

J’ai organisé un dîner, sur la terrasse, avec des copains. C’était la première fois que je faisais ça… Je me sentais capable de le faire, d’être actif et pleinement présent ! Je n’avais plus peur de ne pas y arriver.

Et puis, j’ai fondé une famille : je suis marié et j’ai un enfant. Je ressens dorénavant beaucoup plus de légèreté !

D’ailleurs dès que je me suis senti mieux, je me rappelle être sorti de mon lit d’un bond et avoir descendu les escaliers en courant, sans avoir mal.

image-02_1440x1200_1.jpg

Découvrez les autres témoignages