Comment optimiser votre consultation ?

Préparer votre consultation : pourquoi, comment ?

Les consultations avec le rhumatologue sont des moments très importants tout au long de la prise en charge de la spondylarthrite ankylosante (SA). Alors que vous attendiez votre rendez-vous avec impatience, ne vous est-il jamais arrivé de le voir passer à toute vitesse le jour J ? Vous n’avez peut-être pas toujours le temps de partager votre ressenti et de poser toutes vos questions. De plus, face au médecin, il n’est pas toujours facile de vous souvenir de ce que vous aviez en tête juste avant de venir. Pour éviter ces situations frustrantes, une seule solution : préparer sa consultation !

 

Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur des outils simples et pratiques, tels qu’un carnet de suivi. Vous pourrez, en plus d’y noter vos rendez-vous à venir, évaluer l’évolution des symptômes ressentis et réaliser ainsi un suivi précis. Vous pourrez ensuite le partager avec votre médecin en consultation.

Vous pouvez également noter,

sur une feuille dédiée à chaque consultation :

Pour télécharger la feuille de préparation à la consultation :

  • toutes les questions que vous vous êtes posées au sujet de votre maladie depuis la dernière consultation
  • tous les détails importants pour votre prise en charge (examens, médicaments, difficultés au quotidien par rapport à votre maladie, …)
  • les documents à préparer pour la consultation à venir.

 

Cette feuille peut également vous permettre de réfléchir aux objectifs et aux projets de vie que vous souhaiteriez partager avec votre médecin : il saura vous guider.

 

Vous exprimer pendant la consultation : dans quel but ?

Une fois en consultation, n’hésitez pas à vous exprimer et à partager avec votre rhumatologue les bons comme les mauvais moments des semaines passées. Même s'il n'est pas toujours évident de dialoguer ouvertement avec son médecin, il est néanmoins essentiel d'aborder avec lui les sujets importants qui concernent votre vie et donc votre prise en charge, par exemple :

  • toute altération de votre état de santé : apparition d'une hypertension, d'un cholestérol, etc.,
  • l'adoption d'un régime particulier,

mais aussi :

  • les répercussions de la maladie sur votre vie quotidienne,
  • les conséquences de la maladie sur votre vie affective.

Soyez précis et n'hésitez pas à donner des exemples concrets.

Il est important que votre médecin connaisse tous ces aspects car il les intègrera aux objectifs de votre prise en charge. On parle de « décision médicale partagée ».

 

Être franc avec votre médecin : pourquoi ?

En consultation, il est important que vous fassiez confiance à votre rhumatologue. Il serait dommage d'omettre, de minimiser ou d'exagérer certains aspects de votre maladie ; il ne serait pas en mesure de trouver la meilleure solution à vous apporter. La vérité est la meilleure des stratégies. Les médecins ne sont pas là pour vous juger, mais pour vous aider à prendre en charge votre maladie selon ce qui vous convient le mieux. Il ne faut donc pas hésiter à partager avec eux de façon transparente.

D’autre part, il est important que vous parliez avec votre médecin des informations que vous avez pu lire au sujet de la SA. Seul ce dernier pourra vous aider à démêler le vrai du faux.

 

Être à l’écoute de votre médecin : comment ?

Il n’est pas toujours facile d’écouter attentivement son médecin lorsqu’on ne pense qu’à une chose : poser ses questions et obtenir des réponses. Dans la mesure où vous aurez préparé votre consultation, vous pourrez alors écouter sereinement votre médecin, entendre ses remarques et conseils, et ensuite lui poser vos questions.

Un suivi médical :

Une prise en charge :

Les associations de patients

Le dialogue et la communication sont essentiels pour mieux vivre sa maladie. Les associations de patients représentent, pour vous et pour vos proches, un soutien précieux.

En Savoir plus